Warning: Declaration of WPBakeryShortCode_vc_ggt_accordion::contentAdmin($atts, $content) should be compatible with WPBakeryShortCode::contentAdmin($atts, $content = NULL) in /home/photog/www/2019/wp-content/plugins/ggt-composer-addon/includes/modules/accordion.php on line 147
Résidences d’artistes - Photo Gaspésie
Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/photog/www/2019/wp-content/plugins/ggt-composer-addon/settings.php on line 23

En résidence en Gaspésie

Natacha Clitandre, Montréal (Québec)

Du 22 avril au 5 mai 2019, Natacha Clitandre réalise une résidence participative à Paspébiac. Elle va à la rencontre du littoral gaspésien, de sa population et de ses récits. Afin de capter et de documenter l’évolution des paysages, une invitation est lancée aux habitants de Paspébiac et des alentours qui souhaitent partager leur expérience du littoral et des changements perçus à l’échelle humaine. Leurs témoignages sont documentés par écrit, enregistrés à l’audio et photographiés.

À la suite de ces rencontres l’artiste réalisera une oeuvre qui sera présentée au Centre culturel de Paspébiac durant l’été 2019 pour les 10e Rencontres.

Présentée en collaboration avec le Centre culturel de Paspébiac.

Jacynthe Carrier, Québec (Québec)

Durant sa résidence à l’été 2019, Jacynthe Carrier réalisera une performance participative en Gaspésie, sous la forme d’une mise en scène vivante de 30 personnes dans le paysage de Bonaventure pour évoquer le territoire gaspésien et ses habitants. Elle s’intéressera aux gestes de relations, ceux que l’on porte envers l’autre dans notre affection, dans nos rencontres et dérives.

L’artiste examine par la photographie et la vidéo les différents rapports du corps à l’environnement et les manières d’envisager et de s’approprier le territoire. Dans ses œuvres, le paysage urbain ou rural est une terre à apprivoiser, une aire de recréation, un lieu de «l’encore possible». Dans une pratique du tableau vivant, elle réalise différents types d’interventions, où communautés, objets et gestes s’assemblent dans des situations performatives et mises en scène.

À la suite de la performance, l’artiste réalisera une œuvre qui sera présentée durant l’été 2020 pour les 11es Rencontres.